> ZI des Dames, 24 rue des Dames, 78340 Les Clayes sous Bois, 01 30 55 00 00

France Ouvertures

Gagnons en énergie, Confiance et confort de vie

Les différents types de pose d’une fenêtre

Une étude sur place nous permet de vous orienter dans votre choix pour adopter la solution la plus adaptée. Rénovation ou dépose complète, nos conseillers sauront vous orienter.

L'installation de fenêtres peuvent suivre trois types de pose :

  • en applique,
  • en tableau
  • en feuillure

Chacune de ces techniques confère un aspect différent aux façades. Toutefois, en rénovation comme dans le neuf, il est préférable de choisir la pose qui prédomine dans les environs. Sachant aussi qu'à proximité d'un site classé, le choix se résume bien souvent à une seule option, conforme aux exigences des Architectes des Bâtiments de France

En applique

pose-applique

Ce mode de pose est surtout utilisé dans le neuf et les rénovations importantes. La menuiserie est fixée par des pattes ou équerres vissées-chevillées tout autour de la baie sur la paroi intérieure.

Ce type de pose se justifie en prévision (ou en présence) d'un doublage isolant intérieur. Celui-ci vient alors compenser le débord de la menuiserie. Dans le cas où l'épaisseur du doublage dépasse celle du dormant, un habillage supplémentaire (appelé "tapée") est ajouté au ras du dormant.

En feuillure

pose-feuillure

Ce mode de pose, propre aux maisons anciennes, nécessitent quelques travaux. A l'intérieur, la maçonnerie est travaillée afin d'y intégrer la feuillure sur deux voire trois côtés de la baie.

L'appui reçoit la traverse basse du dormant. Les montants et la traverse haute sont encastrés sur la face intérieure de la paroi. L'intervalle subsistant entre maçonnerie et dormant est comblé avec de la mousse expansive ou du plâtre, puis caché par un chanplat.

En tableau

pose-tableau

Aussi appelée "pose en tunnel", ce type de pose convient à une maçonnerie d'assez forte épaisseur, mais pas nécessairement pleine. Avec elle, le dormant se positionne au nu intérieur, le plus souvent à mi-épaisseur.

En rénovation, si les cotes de la menuiserie sont nettement inférieures à celles du tableau. Les intervalles peuvent alors être compensées par des alèses, ou en partie haute avec une imposte.

Trois méthodes de pose pour la rénovation

La rénovation

Nous conservons l'intégralité du châssis de votre ancienne fenêtre.

PLUS : Le budget c'est clairement la solution la moins coûteuse.

MOINS : La luminosité il y a une perte sensible en surface vitrée.

La dépose partielle

Nous conservons le châssis de votre ancienne fenêtre, à l'exception de la partie basse.

PLUS : Excellent compromis la surface vitrée est préservée et l'esthétique plus réussie.

MOINS : Le coût est un peu plus élevé que pour une rénovation.

La dépose totale

Nous remplaçons tous les éléments, châssis et ouvrants, de votre ancienne fenêtre.

PLUS : La qualité un vitrage optimal, le "must".

MOINS : Le budget qui reste élevé bien que le rapport qualité prix soit favorable.

Différents types de pose